Présentation de l'APICA

L'Association des Producteurs Indépendants du Cinéma et de l’Audiovisuel en abrégé APICA est une association régie par la loi No 90/053 du 19 Décembre 1990 sur la liberté d'association, et la loi 2020/011 du 20 Juillet 2020

Elle a pour but :

  - De mettre sur pied un fichier détaillé des producteurs du cinéma et de l’audiovisuel et les crédibiliser auprès des instances.

  - De représenter, étudier, expliquer, promouvoir et défendre les droits ainsi que les intérêts matériels et moraux, tant collectif qu’individuels, de ses membres;

  - De veiller à la considération, à la prospérité, au développement du métier;

  - De favoriser les rapports et de resserrer les liens entre tous ses adhérents dans le respect d’une concurrence loyale;

  - De préparer les évolutions et mutations du secteur, en faisant réaliser toute étude, concertation, réflexion, documentation spécialisée qu’elle jugera nécessaire et mettra à la disposition de ses membres;

  - De proposer des reformes appropriées et organiser des formations et des remises à niveau de ses membres;

  - De fournir à ses membres toutes communications utiles et/ou nécessaires à leurs activités, dans la mesure de ses moyens ;

  - De favoriser la résolution amiable de tous différents pouvant survenir entre ses membres, notamment en proposant le recours à des arbitres et experts en mesure d’examiner toutes questions litigieuses ;

  - De créer un standard en vue de mettre sur pied une norme qualité afin de conquérir le marché tant national qu’international ;

  - D’être une force de proposition des films camerounais sur le marché du film (Diffuseur, Marches du film, distributeurs, festivals) ;

  - Inciter les investisseurs à s’intéresser à l’industrie en organisant des rencontres avec les patronats (GICAM, ECAM, MECAM...)

A cet effet, elle compte :

  - Mettre sur pied un label de certification qualité APICA, qui donnera un quitus qualité à une œuvre.
Cette certification en dehors de présenter et valider la qualité du film, s’assure aussi que le film a toute la documentation nécessaire pour la bonne marche de son exploitation. Elle s’assure qu’il (le film) ait toutes les autorisations nécessaires à l’obtention de la Certification APICA et que le producteur a des contrats avec tous les intervenants.

  - Mettre sur pieds un répertoire des producteurs de la région du littoral.

  - Développer des accords avec des entreprises afin d'être des garants pour les producteurs avec qui ils travailleront. Ceci permettrait que nous ayons un contrôle qualité sur les rendus des travaux.

  - Développer des accords avec les bailleurs de fonds (Organismes de financements) et les différents patronats (Cicam, Ecam, etc....).

  - Développer avec les entreprises commerciales, les hôtels, les supermarchés, les sociétés de transports, et autres, des accords pouvant permettre aux producteurs de notre association d'avoir des réductions sur les prix affichés.

  - Organiser régulièrement des séminaires de formation sur les mécanismes de production et sur la compréhension de ce qu'est la production, afin de professionnaliser nos plateaux et accentuer la qualité des rendus ; Avoir des formations sur la compréhension des droits d'auteurs et voisins afin de devoir à qui de droit ce que de droit et, que cela soit contenu dans leur désormais contrat.

  - Développer des accords avec des chaines de télévision, les salles de projections, les plates formes de Web diffusions et, aussi avec des distributeurs que nous jugerons sérieux et des festivals, ceci en vue de créer un marché pour nos productions qui seront sûrement de qualités et compétitives et qui accompagneront les actions de la certification d’une œuvre reçu par APICA.

  - Mettre sur pied un Festival.

  - Mettre en temps opportun des commissions pour les gestions de certaines activités et ce pour une durée précise ne pouvant excéder trois (03) mois.

  - Se constituer bailleur de fond via l’action de la MovieCard qui sera comme une forme de coopérative pouvant accompagner le financement ou préfinancement de certaines productions.

  - Se constituer bailleur de fond via l’action de la MovieCard qui sera comme une forme de coopérative pouvant accompagner le financement ou préfinancement de certaines productions.

  - Développer une possible réalisation des produits dérivés de nos œuvres afin de diversifier les revenues d’un film.

  - Encourager et optimiser les coproductions entre les membres.

  - Lancer une chaine de télévision

  - Construire une salle de cinéma

2020 APICA © All rights reserved.